Retour au lab

Comment intégrer le digital dans sa stratégie

le 15/10/2015

Comment intégrer le digital dans sa stratégie ?

Le « digital » est tendance. On en parle de plus en plus. Et de plus en plus d'entreprises veulent comprendre comment elles peuvent en faire un accélérateur de croissance. Puisque c'est ce qu'on leur promet ! Et pourtant, ce n'est pas si évident.

Les enjeux pour les entreprises aujourd'hui

Les premiers pas des entreprises dans l'univers du digital n'ont pas toujours été couronnés de succès ou d'accélération massive, même si on a pu voir de très belles success stories émerger de manière fulgurante. Car le digital est un monde évolutif, et ce qui était vrai il y a 2 ou 3 ans est déjà obsolète aujourd'hui. Les algorithmes de Google, par exemple, ne cessent de changer et rendent inefficaces de nombreuses stratégies web court-termistes.
En parallèle, l'expertise des pionniers du web amène de plus en plus d'axes d'innovation dans les stratégies digitales des entreprises. Avoir un site web est un minimum requis, mais toute la subtilité du marketing digital sera de réussir à en faire un générateur de business. Et il devient difficile aujourd'hui pour les entreprises de choisir le bon chemin à suivre, vu la multituplicité des moyens. Les entreprises doivent suivre? ou mourir !



Les objectifs

Cette réelle professionnalisation des métiers du digital entraine inévitablement les entreprises à devoir s'adapter. Le digital n'est plus une option.
« Plus de 80 % des professionnels du marketing estiment qu'un changement radical est nécessaire au sein de leur organisation pour suivre l'évolution des technologies et répondre à la demande des consommateurs » (étude parue sur le Journal du Net, réalisée par The Economist Intelligence Unit). Aujourd'hui, la question pour les entreprises est de savoir comment prendre de la hauteur sur la priorisation des actions à mener, et sur la manière de les mettre en place : internaliser les compétences, avoir recours à des prestataires externes sur des missions spécifiques. Car le digital relève de plus en plus de compétences très élargies.

La démarche (les étapes clés)

Avant de se projeter sur l'évolution des métiers, c'est d'abord à l'évolution de la stratégie globale de l'entreprise qu'il faut réfléchir. Car le digital n'est pas du « one-shot », c'est l'intégration d'une nouvelle organisation et de nouveaux process qui en découle, afin d'en faire une stratégie de flux, qui s'inscrit dans la durée, et non une stratégie ponctuelle, comme un stratégie classique de campagne promotionnelle par exemple.

1- Définir ses objectifs stratégiques

Avant de parler outils et process, il faut définir ses objectifs en terme de stratégie : quels sont les objectifs visés ? les clients ciblés ? les marchés concernés ? Et surtout quels sont les résultats attendus ? Car une des spécificités du digital, c'est que tout se mesure ! One parlera donc pas de dépenses, mais d'investissement, et surtout de retours sur investissement.

2- Optimiser son site web

Il est aujourd'hui quasi impossible de se passer d'un site web, quelle que soit son activité, son marché ou sa cible de clients. Car le site web est l'espace qui appartient en propre à l'entreprise, contrairement aux réseaux sociaux par exemple où l'on reste tributaire des règles définies par le support sur lequel on se trouve.

3- Travailler son référencement

Qu'il soit naturel ou payant, ou même associé à des leviers plus complexes de publicité en ligne ou de re-ciblage (ou retargeting), le référencement est un levier incontournable pour développer sa visibilité en ligne. Il devra être construit pour en mesurer précisément l?efficacité en terme de conversion.

4- Se rendre visible sur les réseaux sociaux

Au-delà de la simple animation de communautés pour créer du lien avec ses fans, les community managers deviennent aujourd'hui de vrais professionnels de l'acquisition de trafic ciblé, grâce aux nouvelles possibilités de ciblage dans lesquelles les réseaux sociaux se sont lancés tête baissée.

5- Intégrer la vente en ligne

Sur le web ou sur le mobile, vendre en ligne est un métier où la maîtrise du marketing relationnel et du tunnel de conversion, viennent s'ajouter à tous les leviers de visibilité que l'on vient de voir. Avec une spécificité toute particulière : optimiser sa présence sur les mobiles pour faciliter l'achat d'impulsion.

6- Développer son marketing relationnel

Et pour finir, rien ne servirait de gagner de la visibilité et des contacts entrants, si on ne met pas en place une stratégie de relance ou « marketing automation » qui utilisera tous les canaux de communication : emailing, téléphone, SMS, réseaux sociaux ou autres communautés. Ecriture des scenarios et des workflows, maîtrise des flux et des datas clients, rédaction des messages et des scripts d'appel : encore un nouvel univers métier, emprunt de technicité lui-aussi, à maîtriser.

Et pourtant, pas de panique !

Malgré cette évolution rapide, il est encore temps de prendre le train en marche, de démarrer par étape, et d'intégrer progressivement ces différents axes de développement au fur-et-à-mesure que l'entreprise prend le train du digital.

Nos experts : Agnès - Anne - Stéphanie

En savoir plus sur nos accompagnements stratégiques

Retour au LAB